Eldenser's Great Pendragon Campaign

Welcome to your campaign!
A blog for your campaign

Wondering how to get started? Here are a few tips:

1. Invite your players

Invite them with either their email address or their Obsidian Portal username.

2. Edit your home page

Make a few changes to the home page and give people an idea of what your campaign is about. That will let people know you’re serious and not just playing with the system.

3. Choose a theme

If you want to set a specific mood for your campaign, we have several backgrounds to choose from. Accentuate it by creating a top banner image.

4. Create some NPCs

Characters form the core of every campaign, so take a few minutes to list out the major NPCs in your campaign.

A quick tip: The “+” icon in the top right of every section is how to add a new item, whether it’s a new character or adventure log post, or anything else.

5. Write your first Adventure Log post

The adventure log is where you list the sessions and adventures your party has been on, but for now, we suggest doing a very light “story so far” post. Just give a brief overview of what the party has done up to this point. After each future session, create a new post detailing that night’s adventures.

One final tip: Don’t stress about making your Obsidian Portal campaign look perfect. Instead, just make it work for you and your group. If everyone is having fun, then you’re using Obsidian Portal exactly as it was designed, even if your adventure log isn’t always up to date or your characters don’t all have portrait pictures.

That’s it! The rest is up to your and your players.

View
Aventure du romain félon
An 483

Sire Moried et Sire Gwerdwyn partent à la recherche d'Hywll, le dernier frère de Sire Moried, disparu après une attaque de bandits alors qu'il se rendait à Londinium avec d'autres moines.

En chemin, ils se rendent au domaine de Sire Marcus, le père de Dame Attia, Sire Moried ayant appris que celle-ci, après avoir été chassée de la cour du roi Uther à la suite de la révélation de leur liaison, aurait eu un enfant.

A leur arrivée, ils se présentent à Sire Fabien, le frère de Dame Attia, qui, furieux, défie Sire Moried. Bien que blessé à plusieurs reprises, Sire Fabien, inspiré par sa haine, désarçonne Sire Moried, qui se rend. Les chevaliers de Salisbury accompagnent Sire Fabien jusqu'à la villa de son père.

Sire Marcus leur apprend que sa fille est entrée au couvent, bien qu'elle n'ait pas encore prêté ses voeux. Il tente en vain de convaincre Sire Moried de l'épouser, et, devant son refus, il prétend que l'enfant est mort-né.

Mais, dans la nuit, les chevaliers découvrent qu'il a menti et que les deux enfants, des jumeaux, un garçon nommé Eliomagus et une fille nommée Elianor, sont bien vivants. Ils voient également Sire Marcus ordonner discrètement à ses serviteurs de nettoyer une étable, en pleine nuit, et suspectent une félonie.

Au mépris de leur serment fait à Sire Fabien, ils s'enfuient en enlevant les enfants et leur nourrice, après avoir blessé Sire Fabien et tué ou blessé des gardes qui tentaient de les retenir.

Ils se rendent à Silchester, où ils se cachent chez Dame Lowry, la mère de Sire Moried., le temps de soigner leurs blessures. Mais, apprennant que les soldats du Duc Ulfius les cherchent dans toute la ville, ils décident de se rendre pour défendre leur honneur.

Devant le Duc, Sire Marcus les accuse d'avoir enlevé les enfants et sa servante, et d'avoir tué un garde et blessé son fils par traîtrise. Mais Sire Moried confronte Sire Marcus et l'accuse en retour de félonie, la nourrice ayant révélé que son maître avait reçu récemment des saxons qui avaient emmené avec eux un homme retenu prisonnier par Sire Marcus.

Sire Moried accuse Sire Marcus d'avoir enlevé son frère et d'avoir pactisé avec des saxons. Son discours se montre si convaincant que Sire MArcus est déstabilisé, et le Duc Ulfius hésite. Il convoque Dame Attia pour entendre sa version, et finit par autoriser un duel pour départager les deux versions. 

Sire Marcus est représenté par son fils, Sire Fabien. Sire Moried fait une démonstration de sa maîtrise de l'épée et, d'un coup de maître, fend le crâne de son adversaire, le laissant raide mort à la consternation de son père et de sa soeur.

Le Duc Ulfius décide donc de laisser libres les chevaliers de Salisbury, à charge pour eux de prouver leurs accusations contre Sire Marcus. S'ils n'y parviennent pas dans un délai d'un an, il portera l'affaire devant la justice du roi. Le duc accorde aux chevaliers l'aide de deux de ses pisteurs, afin de les aider à retrouver les saxons qui seraient partis vers le sud. Il garde également les enfants sous sa tutelle jusqu'à ce qu'il décide à qui ils seront confiés.

Avant de partir, Sire Moried tente de s'excuser auprès de Dame Attia, mais celle-ci refuse de le voir.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.